catalogue livres

Tapatou

◊◊◊
album mars 2015
collection HS
format 16×22,5cm
  68 pages
ISBN 979-10-90890-04-6
20€
◊◊◊

PPAF_Tapatou_couv_BD

 

« Au début Tapatou n’avait rien et tout allait bien pour lui.
Tapatou ne voulait rien et comme c’est tout ce qu’il avait,
il avait tout ce qu’il voulait.
Jusque là pas de problème, pas de quoi en faire une histoire. »

Plus Tapatou prend conscience de tout ce que lui offre d’emblée la vie, plus il en veut et plus il veut être certain de ne pas perdre tout ce qu’il a déjà.
Ne trouvant pas de remède à son angoisse, Tapatou part de chez lui et rencontre Téparien, qui ne possède rien et n’en demande pas plus.
L’un veut tout et l’autre ne veut rien. La rencontre sera décisive pour les deux car c’est leur amitié qui leur offrira la seule certitude dont ils ont besoin.
Voici un livre dont la narration est vacante à première vue : de grands applats de couleur constituent l’unique contenu des pages reliées à la japonaise.
On pourrait en rester là et assimiler ce titre à un livre-objet mais le lecteur peut également révéler la narration par le prédécoupage des pages. Ce déchirement du livre et la perte de son état initial fait écho à l’essence de ce conte : abandonner la quête des certitudes à tout prix et partager ses doutes.

◊◊◊

extraits :

PPAF_Tapatou_extraits08_BDPPAF_Tapatou_extraits04_BDPPAF_Tapatou_extraits36_BDPPAF_Tapatou_extraits33_BD PPAF_Tapatou_extraits14_BDPPAF_Tapatou_montage_BD PPAF_Tapatou_extraits17_BDPPAF_Tapatou_extraits40_BDPPAF_Tapatou_extraits18_BD PPAF_Tapatou_extraits37_BD PPAF_Tapatou_extraits41_BD

◊◊◊

∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫

Morlevent

◊◊◊
album mai 2014
collection HS
format 22x29cm
  48 pages
ISBN 979-10-90890-03-9
20€
◊◊◊

Morlevent couverture

« Au pays de Morlevent vit Reinette, une fille des champs. »
Seulement chaque nuit, elle rêve d’Apariss : terre promise d’une existence trépidante. Un jour, écoeurée de ce morne quotidien, Reinette s’enfuit. Et déjà à l’horizon, se dessine une vie nouvelle furieusement consommée.
Morlevent s’annonce comme un voyage initiatique où la terre, les arbres et les rivières n’ont pas leur langue dans la poche. Mais c’est aussi l’histoire d’une femme qui découvrira que de l’illusion à l’utopie, il y a l’itinéraire de toute une vie.

◊◊◊

extraits :

morlevent_extrait_03

morlevent_extrait_05

morlevent_extrait_10

morlevent_extrait_09

morlevent_extrait_08

◊◊◊

∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫

26 bis ABC

◊◊◊
juin 2013
format 16x18cm
112 pages
ISBN 979-10-90890-02-2
23€
◊◊◊

26bisABC_couv

Inscrire dans chacun des mots une invitation à l’imaginaire. Proposer dans chaque image un voyage à plusieurs sens ; voilà la plaisante et déroutante promenade que propose cet abécédaire. Sans tourner le dos à la vocation initiale de ce genre de livre orienté vers l’apprentissage ; celui-ci emprunte un chemin sur la réflexion du signifiant au travers du rapport texte/image.
Deux volets viennent composer cet abécédaire : l’un est fait de verbes et l’autre de noms. Le livre s’articule par le rapprochement d’un verbe et d’un nom formant une phrase dont la clef est l’image.

◊◊◊

extraits :

26_bis_ABC_03

26_bis_ABC_07

26_bis_ABC_14

26_bis_ABC_13

26_bis_ABC_09

26_bis_ABC_10

◊◊◊

∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫

Les mauvais sujets

◊◊◊
album 2012
collection HS

format 16×22,5cm
32 pages
ISBN 979-10-90890-01-5
13€
◊◊◊

les_mauvais_sujets_couv1eBD

Le livre «Les Mauvais Sujets» nous offre trois petites histoires de personnages bien connus dans l’univers des contes. Seulement cette fois, les pirates se trouvent bien en peine de naviguer en quête de trésor. La sorcière parvient tout juste à tourner le minuteur de son four à micro-onde. Et les brigands, devant leur télé, n’osent même plus sortir de chez eux de peur d’être agressés…
C’est un monde en suspens qui nous est dépeint. Le caractère de ces personnages, d’ordinaire affirmé, flotte en toile de fond sans jamais vraiment s’exprimer. C’est que le monde dans lequel ils vivent est désanchanté, nous souffle le narrateur. On y dort beaucoup, on se laisse dériver mais jamais on ne rêve, jamais on ne prend le large. On attend de voir si on se reconnaît dans le miroir du monde plutôt que de partir en quête de soi-même.
Pourtant, ce ne sont pas les occasions qui manquent à nos protagonistes pour sortir de cette léthargie généralisée. Au plus fort de leur ivresse, les pirates perçoivent des reflets scintillants à l’horizon. De son côté, la sorcière est parfois prise d’une étrange nostalgie, d’un passé à l’odeur sauvage qu’elle n’a pas vécu mais qu’elle sent profondément être le sien. Et il arrive de temps à autre aux brigands de basculer de la somnolence du canapé aux songes troublants d’une vie farouchement consumée.
Ces mauvais sujets semblent saisis par la torpeur que leur inspire le monde. Aucun de ces personnages, d’ordinaire si agités, ne se révoltent. Et pourtant, le texte laisse toujours poindre en fin de chapitre une porte ouverte, ou plutôt une sortie de secours par laquelle nous pourrions nous échapper et imaginer la suite de l’histoire.
La suite? Ce sont les caractères typographiques qui nous la racontent ; c’est l’insurrection du texte même. Les lettres ne tiennent plus en casse et abandonnent les rangs des lignes et des paragraphes. Les mots se multiplient et saturent les espaces de la page. Des caractères s’étirent démesurément et d’autres se font tout petits, invisibles, incognitos et se cachent dans les recoins du livre. Le jeu des caractères typographiques fait résolument appel à notre imaginaire et le texte y trouve une nouvelle dimension de lecture. L’œil du lecteur est tour à tour chahuté par l’apparent désordre des lettres, d’habitude si sages, mais il est également flatté par l’élégance des courbes, des pleins et des déliés de la typographie.
Les mauvais sujets, sous l’apparence d’un petit livre sobre, renferme une multitude d’histoires : celles des pirates, des sorcières et des brigands bien sûr mais aussi celles des signes typographiques énigmatiques ou tranchants, grégaires ou évanescents, dansants et indisciplinés.

◊◊◊

extraits :

mvsujts 03BD

mvsujts 01BD

mvsujts 07BD

mvsujts 09BD

mvsujts 11BD

mvsujts 14BD

mvsujts 16BD

∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫

L’enfant qui riait tout le temps

◊◊◊
album illustré 2012
collection HS
format 22x29cm
40 pages
ISBN 979-10-90890-00-8
16€
◊◊◊

Un enfant naît avec un rire magique : absolument toutes celles et tous ceux qui l’approchent se mettent aussitôt à rire joyeusement sans trop savoir pourquoi. Mais les grandes personnes bien intentionnées ont horreur de rire sans raison. Dès lors, il devient compliqué d’avoir des habitudes. Difficile de suivre les prescriptions d’un docteur qui rit comme une otarie, le sermon d’un directeur d’école qui rit comme une hyène, ou les réprimandes d’un voisin qui rit comme une mouette ! Difficile de rester dans une ville pleine d’immeubles et de télés, pleine d’écoles et de grandes personnes bien intentionnées ! Sous la toile du grand chapiteau rouge, au milieu des clowns, une autre vie commence…

◊◊◊

extraits :


∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫ ∫

 

Publicités